• Comme une mauvaise odeur


    Ca ne sent pas très bon en ce moment autour de moi. Les couples se font et se défont à la vitesse de l'éclair. Même pas le temps de lancer une invitation pour un week-end que la question fatidique du "tu viens accompagné ?" soulève moult difficultés d'organisation. Chambre double ou chambre twin ? Voiture ou train ? Quel sera celui qui tiendra la chandelle cette fois-ci ?

    Un sacré bordel en fait.

    Ajoutons en plus de cela les aléas météorologiques (merde le barbecue est annulé ?) et déboires professionnels de chacun (je ne viens pas car je ne veux plus voir vos têtes, jamais) et là ça devient carrément cahotique.

    Moi, en ce moment, c'est le stress. Pas facile de rester polie et conviviale au quotidien quand on se sent chavirer. Je changerais bien de boulot, mais je n'en ai même pas la force. L'autre jour j'attendais un client dans une salle d'attente, et je regardais défiler tous les agents vers la pointeuse située dans l'entrée. La chance, me suis-je dis un instant. En ce moment, je dois choisir entre vivre et dormir.


    Heureusement, j'ai mon petit paradis à moi, caché dans un coin. Un sourire le matin, un thé entre mes mains, et ça repart.


  • Commentaires

    1
    Devi
    Samedi 6 Juin 2009 à 11:33
    Ben,
    Copieuse !
    2
    Mardi 9 Juin 2009 à 00:23
    hep
    Moi je suis toujours accompagnée si tu veux nous inviter avec oliv ;) treve de connerie, on aura bientot un gros truc à feter, alors patience, plus que 2 week end...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :