• La vie en rouge


    50% des asiatiques présentent un déficit de ALDH2. C'est une anomalie enzymatique, un enzyme en moins quoi, responsable de l'intolérance à l'alcool.


    Etant moi-même d'origine asiatique, je n'ai pas mis longtemps à comprendre que je faisais partie des 50%. Ma mère ne boit pas, ma soeur non plus. Moi si, mais en contrepartie je passe systématiquement par la phase plaques sur le visage, puis visage tout rouge pendant une petite heure. Aucune douleur, jamais de cuite, juste la gueule rouge.

    Cette particularité, avec laquelle je vis depuis toujours et qui fait bien marrer les copines, a donné lieu à des centaines de situations incongrues : regards effarés des personnes non averties (dans le milieu professionnel notamment, ça craint quand même), combinés de téléphone décroché prêt à appeler les pompiers, séjours forcés sur le balcon de l'appartement où avait lieu la fête...

    Aujourd'hui j'assume cet état assez bien. Je me suis rendue compte que les gens trouvaient cela
    au mieux mignon, au pire très drôle.

    Le hic est que depuis le temps que je suis au courant de cette intolérance, je n'ai toujours pas compris quels en étaient les critères de déclenchement : la quantité bue ? le type d'alcool ? la fatigue ? la peur de devenir rouge ?.... La logique de tout cela reste assez obscure : il m'est arrivé de partir en vrille au bout de deux gorgées de bière, mais aussi de rester parfaitement stoïque après une soirée bien arrosée.
    Allez comprendre.

    Ce matin, j'ai découvert un nouvel aspect de mon intolérance à l'alcool.

    Après une nuit courte mais efficace, conséquence d'une soirée bien arrosée avec mes nouveaux amis d'Abus de ciné, je me suis levée avec une mauvaise sensation d'ébriété. Tête qui tourne, bouche pâteuse ("gueule en cuir" comme ils disent à Annecy), un vrai bonheur. Je suis partie au bureau un peu déconcertée, et surtout étonnée d'être dans cet état plus de six heures après mon dernier verre de vin.

    Mais le pire restait à venir.

    J'ai commencé à avoir des plaques, puis la gueule toute rouge... à 10h, entre deux réunions ! Comme si je venais de boire un verre d'alcool ! En somme, mon allergie avait été reportée... au lendemain, comme si mon corps était trop crevé pour se rappeler qu'il lui manquait la fameuse enzyme.


    Hallucinant non ?





  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Janvier 2008 à 02:10
    humm..
    Le plus hallucinant vient plutôt du fait que c'est le premier billet de toi que je lis et qui me laisse sur ma faim. Une chute à l'histoire serait tellement la bienvenue ^^
    2
    Samedi 12 Janvier 2008 à 10:33
    Mais quelle excuse!
    Avoue, tu avais une fillette sous ton bureau! ;p
    3
    Samedi 12 Janvier 2008 à 10:37
    "filette"
    Je viens de me rendre compte que ca pouvait etre mal interprété par les non locaux: la "fillette", c'est une petite bouteille de vin, rien a voir avec ce que des esprits mal tournés pourraient penser...
    4
    Samedi 12 Janvier 2008 à 15:01
    italie
    Je viens de retrouver ton blog racontant tes aventures en Italie ! Je suis de Bolzano et ça fait tellement longtemps que je n'y suis pas retournée que ton site m'a fait rêver ! en tous cas merci pour ce beau blog sur ta dolce vita. actuellement je suis en fac d'italien et je peux dire que tu as eu la chance de réaliser un de mes rêves qui j'espère m'arrivera bientôt... Sur ce bonne année 2008.
    5
    Maud
    Samedi 12 Janvier 2008 à 17:19
    sourires
    Tu es de quelles origines exactement? asie du sud il me semble...non?
    6
    sylviette
    Samedi 12 Janvier 2008 à 20:50
    héhé...
    maman est chinoise... et elle rougit elle aussi !
    7
    Mardi 5 Février 2008 à 10:09
    So cute
    Moi je trouve ca tres mignon, meme si au premier abord on a l'impression que tu vas te sentir mal ou que l'on va devoir se precipiter vers les urgences... l'important à mes yeux c'est que tu le vis bien, et le fait que tu sois a l'aise avec ca est vraiment relaxant pour les autres et ... chouette finalement. Ca montre que tu es une fille bine dans tes baskets.
    8
    Anne
    Samedi 1er Mars 2008 à 21:39
    !!!
    je te comprends tellement je viens de la Chine et j'ai les même symptômes que toi dès que je prends quelques gorgées d'alcool !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :