• Petits traumatismes post-fêtes



    - Il est bizarre ce salon de coiffure. Il n'y a que des coiffeurs homme.
    - Que des mecs ? Tu t'es pas trompée toi ?
    - Ben non. Il y avait des posters avec des modèles femmes.
    - C'était peut-être un salon gay.
    - Même pas. Mon coiffeur m'a dit qu'il était marié avec deux enfants.
    - Ah.
    - Il avait des yeux de husky, super flippants.

    - J'ai horreur des tire-fesses.
    - Oui moi aussi. La dernière fois que j'ai fait du ski, je n'arrêtais pas de me vautrer.
    - Héhé. Et puis une fois que tu arrives à monter, tu te tapes des méchantes secousses.
    - J'imagine que pour les mecs c'est plus périlleux.
    - Tu m'étonnes. Il y a toujours un moment où ton intimité se rapproche.
    - Belle métaphore.

    - Salut ça va ? Qu'est-ce que tu fais là ?
    - Je cherche une crème pour les mains ultra desséchées.
    - Rhooo ma pauvre ! Moi je cherche un lait pour les peaux sensibles.
    - Ah.
    - Et t'as vu ? Il y a Martine au rayon capillaire.

    - J'ai hâte d'être en vacances pour me poser, enfin.
    - Je te comprends.
    - J'aimerais bien m'arrêter deux secondes et être celle qui regarde la vie passer, pas le contraire.
    - Comme les vaches ?
    - Comme les vaches.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :